Le projet prend forme

Au programme, astuces et pose de quincaillerie, du bonheur rien que du bonheur!

Je ne sais pas pour vous, mais ce qui me fait le plus plaisir dans la menuiserie c’est le chemin, l’exécution des assemblages, puis les montages à blanc…

Aidez-moi à co-construire la suite

Êtes-vous satisfait de ce que vous avez appris? 

Plus généralement, qu’attendez-vous d’un bon cours de menuiserie en ligne?

Maintenant que vous avez répondu à ces deux petites questions, je vous invite à voir la vidéo bonus 3. Une vidéo simple mais pleine de bons conseils pour réussir votre finition au vernis.

114 réponses

  1. Bonjour Samuel,

    Très satisfait pour ma part. Je ne reviens pas sur tes qualités de pédagogue. Etant également parfois, formateur à mon travail, je peux affirmer à tous les sceptiques que tu as bien les qualités d’andragogie.

    Pour ce qui est de la menuiserie, je suis toujours autant satisfait que depuis la première vidéo. Et je souris chaque fois que tu parles de ceux qui ont une maison à construire et qui viennent d’acheter une machine stationnaire car c’est exactement mon cas (un futur atelier dans une remise, quelques machines stationnaires fraichement acquises et une maison à finir de construire).

    Je ne peux hélas, suivre ces cous en direct à cause de mon emploi et j’espère que ce dernier ne m’empêchera pas de continuer sur le cours complet payant. Mon projet étant une reconversion sur le plan « pro », je me retrouve bcp dans les autres choses dont tu parles de temps en temps sur la coté plutôt « perso ».

    En bref, merci pour ces contenus, continue comme ça, c’est vraiment extra. Garde le moral, garde la confiance en ce que tu fais.

    1. Il est important dans le payant comme dans le gratuit savourer que le contenu est disponible au moment ou nous le sommes… rien à voir avec un cours en présentiel. Au plaisir de te retrouver dans le programme complet

  2. Très satisfait de ta sincérité et des efforts pédagogique pour les conseils et astuces que tu nous fournis. J’ai appris qu’il me faut une machine à bois pour réaliser un tel projet car avec les auto-portatives ce n’est pas du tout évident. Un bon cours de menuiserie en ligne c’est peut être de commencer à montrer comment utiliser une scie circulaire manuelle d’une manière optimale avec les différents disques en déterminant les limites de cette scie idem pour les autres outils ( la scie n’étant qu’un exemple) Voilà, sinon je te remerci pour ton partage qui donne de l’enthousiasme et une volonté d’aller de l’avant.

    1. Ce que tu cherche existe c’est mon cours sur les machines portatives. Nous en reparlerons en Avril

  3. Oui et non. Beaucoup de choses intéressantes, une expérience indéniable, des astuces, des conseils, et hélas pas mal de méthode Coué. L’entraide, la solidarité sur le forum copeaux, je les cherche vainement depuis 2 jours. L’amalgame prof = pédagogue me dérange beaucoup aussi. Certes tu t’es rattrapé de la 1ère vidéo où tu as noyé 90% des gens dans sketchup, mais ça ressemblait furieusement à l’éducation nationale au départ. J’enseigne à ceux qui savent ou bien je montre « mes » compétences.
    Et le fait de mettre des frais aux paiements en plusieurs fois, ça me parait mesquin, tout comme le fait de conseiller au gars au RSA de ne pas faire la formation « par humanité ». J’espère que tu l’as contacté discrètement pour lui proposer un arrangement, mais je peux me tromper. Bref cette formation parait « intéressante » je peux y trouver du savoir, mais je ne pense pas y trouver le graal. Il me reste jusqu’à dimanche soir pour prendre ma décision, j’hésite encore. Pardon pour ma franchise je suis un peu autiste.

    1. La franchise est un qualité et je te remercie, cela me donne des pistes d’améliorations.
      A mon tour d’être franc, je te demande de ne pas prendre mon cours. Tu es rapide au jugement sans connaitre les raisons, tu confonds ton expérience personnel avec « 90% des gens ». Tu cherche un graal… Puis-je te t’informé? il n’existe pas !

  4. Bonsoir Samuel, pour répondre à ta question, en m’inscrivant à ton cours sur les machines stationnaires, ce que je rechercherais c’est d’apprendre à apprivoiser les machines et à les utiliser pleinement en toute sécurité.
    J’aurais envie aussi de pouvoir faire suffisamment d’exercices afin de sortir de la formation avec une petite expérience qui me permettrait d’oser me lancer dans des projets de plus en plus complexes.
    Merci pour ton cours gratuit, c’était super intéressant et encore plus pédagogique que les vidéos YouTube ou on apprend déjà bien!

  5. Très satisfait par le cours 3
    Découvrir les techniques, les coups de mains facilitant le travail et les règles d’utilisation des outils

  6. Bonjour
    je trouve ça formidable de transmettre tout ton savoir-faire et satisfait de ce que j’apprends à travers tes vidéos moins même ayant un métier manuel aujourd’hui on ne peut plus le transmettre notre savoir avec les nouvelles techniques à mon avis qui font perdre le métier
    Continue à vivre de ta passion et de partager malheureusement je ne peux mettre en œuvre ce que tu transmets faute de temps quoique j’aime le travail du bois merci encore

  7. Bonjour Samuel,
    Merci pour ce contenu de très grande qualité. Tu as réveillé chez moi une passion que j’avais mis de coté depuis mon adolescence. Je retrouve de sensation d’enfant. Quand je dégauchi une face j’ai l’impression de débaler un cadeau de noël. Quand je réalise un assemblage et que le montage à blanc se passe comme prévu je le brandi comme un trophée devant mes filles et mon épouse qui me prennent pour un fou et me sourient poliment…
    Et c’est en grande partie grâce à toi.
    Juste une petite chose, attention avec ta cloueuse… plus jamais vers toi s’il te plaît…
    Encore merci et prenez tous soin de vous.

  8. ce fut un réel plaisir de voir ces très bonnes vidéos dont je suis un grand fan de tes vidéos régulières et d’en tenir compte lors de mes prochains travaux de menuiserie que je vais reprendre ayant un peu de temps à consacrer à ce hobby que je raffole.
    c’est vrai qu’il y a des choses et des tâches élémentaires que l’on découvre lors de tes vidéos qui sont vraiment banales en soi mais sont extrêmement importantes lors de leur réalisation et leur mise en oeuvre.
    Un grand merci pour cette mise à jour

  9. Salut Samuel,
    Est-ce qu’une Lurem c210b est suffisante pour profiter pleinement de ton cours sur les machines stationnaires?
    Gautier

  10. Satisfait? Non. On veut toujours en savoir plus! Merci pour ce qui est dans cette 3ème vidéo 🙂
    Qu’attendre d’un cours en ligne? Les détails pratiques que donne le travail de l’atelier. La théorie sans la pratique surtout en menuiserie, c’est perdre beaucoup de temps à trouver le « comment »

  11. Bonjour Samuel. Je n’irai pas cette année car je n’ai pas de machine stationnaire. Je vais apprendre manuellement à réaliser certains petits meubles en m’aidant de la défonceuse et du matériel à main à ma disposition. Cela me rend un peu triste mais mon atelier est trop petit. Je continuerai autrement. Bonne continuation. Philippe

    1. Bonjour. Je n’ai pas d’atelier. Mais je peux profiter d’un FabLab qui a un atelier bois (sans toupie). Il y a, à pas mal d’endroits, des associations ou autres qui ont des ateliers ouverts au public… Chez moi c’est 6€ la journée : donc quand on a bien préparé ce qu’on a à faire ça va vite. Du coup je suis la formation électroportatif, la prochaine est en avril, pour la défonceuse c’est super… Pour le reste aussi…

  12. Bonjour Samuel, les vidéos et bonus sont très intéressantes et denses. Étant en amont de mon projet d’aménagement d’un atelier, j’ai prévu de suivre ce cours, puis de revenir sur tes différents supports pour les détails. C’est parfait pour mon cheminement! Merci.

  13. bonjour Samuel
    les cours ressemblent a tes vidéo sur Youtube en plus détaillé bien sur, c’est le but d’un cour.
    des idée, des fonction que je connaissais mais que n’aurai pensé à mettre en œuvre sur des pièces en bois.
    des explications claire du pourquoi je fais tel ou tel usinage avant et pas un autre.

  14. 1) Oui
    2) Plus de « petits trucs »: un partage des modèles sketchup de montages d’usinage (tes 4-5 plus utilisés), probablement plus de « worst case scenario » ou tout ce qui peut aller mal pendant telle ou telle phase (comme tu as fait quand ton cadre n’était pas d’équerre), voire peut-être encore un peu plus de notions de sécurité toujours sur le modèle du pourquoi, que tu fais très bien.

  15. bonjour Samuel,
    malheureusement le portail d’accès etait fermé pour se rejoindre aujourd’hui…..
    je suis un peu décu !!!!!
    au plaisir de pouvoir le regarder plus tard !!!!

  16. 1) Oui je suis très satisfait,
    2) Un contenu structuré, pédagogique et bien filmé, allant de l’idée, de sa conception à sa réalisation, la convivialité, le partage, l’association d’autres professionnels, pour à la fin me dire: oui je peux le faire, alors j’y vais…
    Merci Samuel

  17. Bonjour Samuel,
    Ne faut-il pas humidifier le bois en fin de ponçage (juste avant le dernier grain) ? Histoire de faire ressortir les fibres. Ne l’ayant pas -suffisamment- fait sur mon coffre à bois, les fibres sont ressorties lors de l’application de ma première couche d’huile. Résultat, j’ai perdu tout le côté ‘lisse’ du meuble…
    Mais peut-être cela dépend-il du bois et/ou du type de finition ?
    Merci d’avance
    Thibault

    1. Bonjour Thibaut, Non tu le fais avant le dernier ponçage sinon les fibres se relèvent à nouveau avec l’eau.

  18. Merci Samuel pour la générosité de ton partage. Ton enthousiasme et ton exigence sont communicatives. Bravo aussi pour la variété des points de vue que tu exprimes, du plus global au plus pragmatique.
    Même si j’ai bien compris que plus profitable était de se lancer à partir de projets perso et que c’est la confrontation aux problèmes chaque fois différents, qui fait évoluer (c’est vrai en tout domaine), aurais-tu des conseils en terme de progressivité ? Le propre d’un débutant comme moi (déjà bricoleur) est justement de ne pas toujours être en mesure d’évaluer la difficulté d’une réalisation, le risque étant toujours le découragement. Même si la réponse est bien sûr difficile à exprimer de façon générale (elle dépend de la compétence, outillage, temps dispo, envie etc…) , par quels montages, quel type de meuble ou d’agencement, quel bois et surtout quelle technique… « j’ai envie de dire », quel « exercice » commencer pour réussir à maintenir l’équilibre entre défi et satisfaction ? Il y a certes déjà bcp d’éléments de réponse dans tes superbes vidéos mais peut-être qu’une petite synthèse serait un bon bonus.
    Merci encore et bonne journée

    1. dans la formation FDFMM sur l’électroportatif l’apprentissage se fait avec la construction des gabarits nécessaire pour faire l’établi mobile. Donc au moment de s’attaquer à la construction de l’établi on a déjà appris la précision et la manipulation Correcte et Sécure des outils électroportatifs.
      Après ce n’est plus que plaisir 🙂
      Dans la Formation FDFMMII c’est pareil on apprends à utiliser toutes les possibilités des machines stationnaires en toute sécurité avec un tas de gabarits et là c’est le Graal: un superbe bureau

    2. Salut Léon,

      Les cours de Samuels sont pédagogiques: les difficultés arrivent crescendo. Dans le cours électroportatif, on commence avec la prise en main des machines, des petits gabarits tout simples, puis un plateau d’établi mobile, un établi mobile, une défonceuse sous table, des gabarits de plus en plus élaborés et un banc ! À chaque étape de nouvelles difficultés, de nouveaux échecs/essais/réussites à ton rythme. Voilà quelques mois que j’ai commencé et j’observe déjà des réflexes et des idées que je n’avais pas avant. Des petits pas et du bonheur.

  19. Merci pour ces excellents cours Samuel, on de rend compte que finalement avec les vidéos YouTube (des autres youtubeurs surtout 😉 on apprend très très peu de vrais gestes ! De toutes celles que j’ai pu voir (et j’en ai vu des TONNES) jamais aucune ne m’a expliqué comment (et pourquoi-du-comment) pousser le bois sur la raboteuse !
    Et j’ai eu une grosse pensée pour toi quand j’ai vu Olivier Verdier tenir son bois sur sa raboteuse dans sa vidéo de réalisation de sa trompette pour téléphone portable…
    Je vais voir tous les mauvais gestes maintenant ! MERCI ( Et j’espère voir mes propres mauvais gestes également).
    Au sujet des montages usinage, il faut garder à l’esprit que pour un débutant ++ en menuiserie il est assez difficile d’avoir le stock de bois ou les chutes nécessaires… Moi également j’en ai peu, je commence à faire des montages avec ce que j’ai, mais on a aussi toujours peur de gâcher… Bien entendu la sécurité en vaut la peine !

    1. Pour vous je fais de joli montage dans du contreplaqué neuf. Pour moi je travaille avec des panneaux de récupération… nul besoin de beau juste de l’efficace

    2. Je que je fait parfois, je vais dans les GSB (Grandes Surfaces de Bricolage) et je vais leurs demander s’ils n’ont pas de lames ou dales de sol abîmées qu’ils pourraient soit me donner soit vendre à petit prix. Je leurs explique que c’est pour faire des gabarits et cela fonctionne.
      Maintenant celui qui connaît un installateur de plancher pourrait le débarrasser de chutes 😉

  20. PS: je comprends tout à fait qu’il ne soit pas possible de répondre à toutes les questions, mais à tout hasard:
    -1- Où acheter (quel type/qualité) le petit accessoire pour mesurer précisément avec le réglet (accessoire utilisé pour marquer la position lors de la pose des charnière)
    -2- Est-ce le réglage standard d’avoir la lame de scie autant sortie pour les finitions / correction de longueur?
    -3- Y a t’il une astuce pour couper les baguettes à extrémités biseautées (ici les pares closes) à la bonne longueur? (Dès que c’est biseauté, pour moi, ce n’est jamais bon du premier coup)

    1. Border
      On pourrait baisser un peu plus la lame
      Va voir sur mon Instagram j’ai expliqué cette astuce

  21. Un très grand merci Samuel, c’est très généraux de nous avoir offert de court gratuit. Cela va tout d’abord me permettre de retourner à l’aménagement de mon garage en intégrant ton analyse des flux que j’étais incapable de faire sans expérience dans le domaine. Il me faut d’abord finir éclairage et prises de courant, puis commencer modestement par des meubles pour l’atelier (je vais assez vite tenter le panneau de porte tenons/mortaise, ça me démange de voir le résultat dans mes mains) et mes volets, histoire de me faire la main avec les machines et de progresser avant de passer à plus joli. Le court complet m’aiderait sûrement énormément, mais chaque chose en son temps ….

  22. Merci pour cette belle introduction à la menuiserie !

    Je me sens beaucoup plus armé pour appréhender ma nouvelle passion. Ton cours m’aura permis d’y croire ! Du coup je surfe déjà sur le bon coin et sur le net à la recherche d’une machine stationnaire combinée. J’en reviens pas moi même … et ma femme hallucine carrément.
    Le temps de trouver la bête, de l’installer, de se mettre vraisemblablement au 380 v et d’appréhender quelques bases, je prends donc plutôt rendez-vous pour le cours de 2022.

    1. Je sais qu’il faut mettre des priorités dans le budget mais avec ce qu’il y a dans le cours gratuit tu serais plus apte a bien choisir ta machine et bien organiser ton atelier

  23. Encore une bonne vidéo où j’ai appris quelques astuces intéressantes de réglage d’un assemblage. Bravo pour ta pédagogie et vivement la suite même si ma femme me dit  » encore avec Samuel « . Ta ponceuse orbitale connectée à un tuyau d’aspirateur Festool il me semble, parait très légère et facile à manier je n’ai pas réussi à voir la marque. Est-ce que tu peux me l’indiquer ?

        1. Je trouve une deros mirka chez mano mano reférence 5650CV 220V à 405€, est-ce que c’est ce modèle ?

    1. C’est une Mirka, c’est génial mais c’est pas du tout-terrain non-plus, du fait de sa légèreté c’est pour du ponçage de finition. Mais c’est une référence clairement.

  24. Je suis absolument fan de ton état d’esprit et de ta pédagogie. J’en apprends beaucoup et j’ai déjà progressé. Avant d’avoir vu tes premières vidéos, je ne savais pas faire une coupe droite et bien nette. J’étais un bricoleur pas un menuisier amateur mais je prenais déjà beaucoup de plaisir. J’ai commencé avec des palettes, j’ai fait une table de 2m40 pour ma terrasse, un banc + un fauteuil et une piscine en palettes. J’ai appris une chose essentielle grâce à tes cours en ligne : savoir m’organiser.

    Je suis entrain de finir les plans de mon atelier pour le réorganiser. Je me suis rendu compte que, par méconnaissance des bonnes étapes de travail, je n’ai pas organisé correctement mon atelier. Une fois que ça sera fait, la première « grosse » réalisation que je ferais sera de me fabriquer tous els gabarits nécessaires pour travailler en toute sécurité sur ma petite Lurem C260 🙂 Et la seconde sera de me fabriquer mon établi, j’en ai marre des tréteaux. Au niveau technique, j’ai surtout appris comment corroyer proprement et gagner du temps sur les étapes de préparation du bois. Et aussi que parfois, il vaut mieux se prendre le temps de faire quelques gabarits pour s’assurer de bien aligner les éléments.

    Merci pour tout, et je compte m’inscrire à la formation complète car j’ai encore un peu la crainte de perdre des doigts en utilisant ma machine stationnaire.

    1. En passant, j’ai une question bête : la formation était éligible au CPF ? Il me reste du droit qui me permettrait de la financer

  25. Bonjour Samuel, Depuis peu je me suis mis à la menuiserie. Pour commencer je travaille avec du bois de palette.
    J’ai fais quelques réalisations (banc, porte bac à fleurs, petite table)
    Mais avec le 2eme cours j’ai encore appris plus, au niveau tenon, mortaise et aussi au niveau sécurité.
    Merc pour avoir partagé toute ton expérience.

  26. Merci beaucoup pour toutes ces informations…. excellente pédagogie, et j’adore les astuces pour la table à scier. Je rejoins certains sur leur demande , l’équivalent serait top avec de l’electroportatif.

    1. J’ouvre les porte de ma formation électroportatif en avril il y aura également un cours gratuit

  27. Bonjour Samuel.
    Vidéo toujours aussi claire et intéressante. J’apprends toujours un truc.
    Je suis également apiculteur amateur et je retrouve dans la menuiserie le même point commun: on apprend en permanence ce qui est très motivant. Merci à toi.
    Prévois tu dans tes cours d’aborder la quincaillerie un peu plus en détail car je t’avoue que personnellement à chaque fois qu’il faut choisir la bonne charnière c’est un vrai casse tête..

  28. Bonjour ! Si je me suis inscrit c’est pour apprendre encore un petit peu. Hier j’ai atteint mes 73 ans et il me reste à apprendre. C’est vivifiant !
    Merci Samuel.

  29. Très satisfait de ce que j’ai appris. Apprendre à tracer précisément et concevoir avec Sketchup.

  30. Bonjour Samuel

    Merci pour cette vidéo ou j’ai encore appris des choses.

    Comme tu l’as dis ce que j’attends d’un cours de menuiserie , c’est le pourquoi . Le comment chacun doit l’adapter à sa machine, ses outils et à sa maîtrise de la machine et des outils.

    Manu

  31. Bonjour Samuel, Bonjour à tous

    En m’inscrivant je ne pensais pas devenir aussi addict. Je me laisse prendre au jeu … toujours en quête d’apprentissage et de nouveaux plaisirs.
    Moi qui adore courir, j’attends toujours le prochain sommet pour découvrir une nouvelle vue. C’est un peu ce que tu m’apportes à travers tes vidéos 😉 alors MERCI !!!

    A travers le cours complet, où je me suis pré-inscrit, j’espère que nous aurons des supports papiers, notamment des checks listes « sécurité » et « ordre d’usinage » pour s’éviter quelques mauvaises frayeurs … gagner de la précision et du temps.

    Enfin, ayant hérité de bon nombre d’outils, notamment pour la toupie, j’aimerai avoir des conseils personnalisés. Je ne sais pas l’usage de certains outils, ni leur mode d’utilisation (vitesse de rotation, sens d’utilisation …). Vue leur ancienneté, les vitesses de rotation ne sont pas inscrites dessus. Le sens des taillants indiquent le sens de rotation mais je ne sais pas si l’outil travaille par dessus ou par dessous lorsqu’il est en 2 parties … ???
    Bref, je ne pense pas être le seul à rencontrer des difficultés avec ses machines. Mais j’avoue qu’il me manque quelques conseils du vendeur 🙂
    Vue le nombre de participants, j’espère obtenir un bon coup de pouce pour ne pas dire un suivi perso à ce sujet … Merci d’avance.

    Bonne soirée et au plaisir (pourquoi pas en Ardèche ???)

    Mathieu

    1. Nous aurons chaque mois des rencontre en direct, c’est a ce moment que je réponds aux questions personnelles. Les question plus générique seront posé sous les vidéos du cours.
      Il y aura aussi le forum pour de l’entre aide

  32. Grand Merci Samuel pour nous avoir donné la possibilité de suivre l’enseignement transmis à travers ces 3 vidéos et tous ces bonus: que d’astuces super intéressantes à mettre en œuvre tant sur le travail du bois et aussi sur la sécurité d’utilisation de ces machines qui peuvent être dangereuses.
    Pour ma part mon atelier est très petit : 9 m2 donc il m’est impossible d’avoir un combiné. Cependant grâce au gabarit pour assemblage disponible sur ton site, à ton livre sur la construction de l’établi, à tous les conseils donnés sur tes vidéos, j’arrive à fabriquer des meubles avec des machines électroportatives (perceuse, scie circulaire et défonceuse), une scie sous table et de bons outils manuels. La fabrication d’outillages m’a permis de mieux contrôler l’utilisation de l’électroportatif et de manière sécurisée. Mon établi est presque fini, il me reste à faire les tiroirs, mais quel plaisir d’avoir enfin la possibilité de bien immobiliser une pièce pour travailler dessus! Mes réalisations de meubles sont perfectibles mais le travail du bois apporte plaisir, satisfaction et étonnement positif de l’entourage au vu des réalisations. Il faut du temps, du temps de réflexion avant l’action, rester humble, apprendre de ses erreurs et être à l’écoute des conseils: mon objectif est donc maintenant d’améliorer l’organisation de mon atelier selon tes conseils, de fabriquer les poussoirs et gabarits proposés.
    Merci pour ta pédagogie, merci pour ton énergie à communiquer, c’est que du plaisir!

    Benoît

  33. Bonsoir,

    Encore une belle video, une nouvelle approche à méditer, des astuces efficaces, des conseils justes et… un peu de géométrie !
    Mais que c’est logique une fois expliqué ! C’en est presque agaçant de ne pas l’avoir vu tout seul ! Prendre du recul et réfléchir au pourquoi et pourquoi pas.
    J’ai bien fait de venir faire le curieux, je ne regrette pas le détour.
    Mais il n’est pas encore l’heure, encore un peu de patience et d’autre projets à finir avant de commencer celui la.
    Et malheureusement même si une stationnaire serait l’ultime, elle n’a ni la place, ni le support du voisinage chez moi (maison en centre ville d’Angers) pour une utilisation suffisante à un amortissement.. à mon grand dam.

    Ma prochaine étape, un établi, et non pas 2 tréteaux et un morceau de plan de travail où un carton posé au sol… trop dangereux.

    Merci pour ces cours.
    A+
    Thomas

  34. Bonjour Samuel,
    Tout d’abord, merci beaucoup pour le partage de ta passion autour du bois.
    Plus qu’un enseignement, c’est une toute une réflexion autour de nos pratiques que tu nous proposes. C’est ce travail d’analyse que nous devons faire nous même qui nous permettra d’avancer dans nos pratiques. Ce cour, c’est plus qu’un enseignement, c’est un véritable coatching !
    Merci beaucoup pour cela (mon mari te remercie aussi, car grâce à toi, on peut maintenant circuler dans l’atelier ! – et ça ne va pas s’arrêter là…)
    Pour nous, un bon cours de menuiserie intégrerai les mêmes usinages faits sur des machines stationnaire et de l’électro portatif avec les avantages et inconvénients (mise en sécurité, précision, etc) car nous sommes très nombreux à ne pas posséder ces merveilleuses machines … (même si cet investissement est prévu) ;

  35. Bonjour,
    Merci déjà pour toutes les informations que tu as offert.
    Je suis actuelle sur la construction de ma maison ossature bois/ isolation Paille (BE).
    Je viens de terminer la pose du toit et je me prépare à m’attaquer au ossature des murs.

    Ton cours résonne fort bien et ta proposition d’acheter une machine stationnaire neuve ou d’occasion me travail. J’aimerais bien réaliser mes meubles moi-même.

    Je ne le prendrais pas maintenant. Mais à la prochaine ouverture se sera surement le moment d’entré dans ce sujet la pour moi.

    Je te remercie
    Thomas

  36. Samuel,
    Voilà vraiment qui donne envie de continuer. Cette façon de nous amener à réfléchir sur nous même, aide beaucoup à progresser. Merci encore

  37. Bonjour Samuel,
    Je prépare une boîte en pin.
    Assemblage sans vis.
    Point le plus compliqué, je vais essayer de réaliser le verrouillage et déverrouillage du couvercle.
    Celle-ci sera composée d’un point de pivot d’un câble d’acier , 2 tiges métalliques de 4 ou 5 mm et 2 ressort de stylos à billes.
    Ce projet pourrait-il vous intéresser ?

    Pour info je suis électricien Poid lourd.

  38. Encore et encore Merci Samuel , toujours au top dans la pédagogie et clarté de tes cours ; ce que j’ai beaucoup apprécié c’est l’explication et la visualisation des erreurs effectuées avec la solution en détail pour les corriger .
    Et là ! on va progresser à grands pas , réfléchir avant de faire et anticiper ce qui va suivre .

    Je n’ai pas encore penser à des projets en particulier , car je suis dans la fabrication de l’atelier ( fermer un abris voiture ) structure / isolation / bardage / pose fenêtre et porte ; ce n’est pas de la grande précision mais je m’organise et réalise comme tel .

    Je galère dans le choix et la recherche de machines stationnaires , actuellement dans la solution 1ère machine = Scie / Toupie et 2ème machine = Rabo/dégau ; dans le but de mieux implanter l’atelier comme tu l’as expliqué dans la première vidéo .

    Je prends du plaisir dans ce que je réalise – même si je ne fais pas encore de meubles ..!

  39. Bonjour Samuel,

    La meilleure chose que j’ai apprise, c’est que je peux apprendre . Ton enthousiasme lève nos inquiétudes et les transforme en challenge. Bravo pour ta pédagogie. Je suis inscrits depuis hier et je commence à dire à mon entourage que j’ai des rendez-vous réguliers avec mon atelier pour les WE qui viennent ;).
    La pédagogie de ta formation en ligne me convient très bien : Vidéo courte, aller à son rythme, explications claires. Je me pose plus des questions sur les Webinaires, horaire en journée et nombre de participants. Quand on voit les commentaires défiler dans le tchat, on a du mal à suivre la vidéo et les échanges qui sont intéressants.
    A très vite dans le cours complet.

    1. L’essentiel des apprentissage se font en vidéo. Les webinaires sont surtout dédier pour répondre à vos question du moment

  40. Bonsoir Samuel, durant tes cours, ce que j’apprécie c’est que tu ouvres le travail du bois à une façon d’être. Ta engouement à nous mettre devant le fait qu’il faille assumer sa passion et nous donner les moyens de parvenir à prendre du plaisir au travail du bois. merci

    1. C’est tellement important de nous aménager des tranches de plaisir… surtout à notre époque

  41. Les montages d’atelier sont très pratiques mais parfois difficilement conciliables avec des pièces en petite série qu’on ne sera pas nécessairement amenés à reproduire par la suite compte tenu de la quantité de matière à mettre en œuvre et du temps passé à les réaliser et il est souvent préférable de réaliser des montages génériques dont le réemploi sera plus aisé. Les cales sinus sont très utiles pour les ajustements d’angle et il est vrai qu’on n’y pense pas forcément. De même, on peut décaler les butées de manière très précise en utilisant des cales d’épaisseur telles que des queues de forêt ou un tenon d’essai recoupé à ras côté traverse par exemple ce qui est beaucoup plus précis que de se décaler en utilisant simplement la règle du chariot (pour ma part j’ai équipé ma règle de 2 butées ce qui m’évite de devoir recaler entre deux passes).

    C’est un peu toutes ces petites combinaisons d’astuces dont je suis friant car elles permettent de gagner en temps et en précision.

  42. Bonjour Samuel,
    Ce cours a été très instructif.
    Un bon cours de menuiserie en ligne, pour moi qui suit encore le cours sur l’électroportatif, ca me permet d’apprendre à mon rythme et de ne pas bruler les étapes importantes. Tes formations nous donnent de bonne base pour commencer la menuiserie avec en complément les astuces que tu mets en ligne sur YouTube.
    C’est un réelle plaisir de la suivre et Merci pour tout le travail que tu as accompli.

    1. Bonsoir Simonet ,
      Tu trouveras le formulaire dans le menu qui s’affiche en haut de la page du forum .

  43. Bonjour Samuel,
    J’ai regardé avec grand plaisir ces vidéos d’introduction. J’ai apprécié la qualité et la clarté de tes explications. Le soin dans ton travail. J’y ai appris aussi quelques « trucs ».
    Je voudrais juste faire une suggestion pour tout le monde, tirée de mon expérience personnelle. Depuis quelques années je suis artisan peintre sur mobilier et j’ai préparé et restauré pas mal de meubles avant de les peindre. J’ai aussi fabriqué des meubles de petites tailles. Et donc, comme vous, j’ai été très souvent dans les poussières de bois ! C’est important de savoir que ces poussières sont dangereuses, même si on ne s’y expose pas souvent. Certains bois sont plus dangereux que d’autre, par exemple le hêtre, surtout un peu vieux. Certains bois exotiques sont un vrai poison. Pendant longtemps, je n’ai pas fait très attention et puis je me suis aperçu que cela me posais de plus en plus de problèmes : irritations nasales, toux. Maintenant un petit coup de ponceuse sans masque et je tousse toute la soirée. Donc je recommande de prendre des précautions : un masque très protecteur, le mettre chaque fois qu’on fait un peu de poussière (Elipse P3 par ex). Eviter de balayer ou souffler les poussières. Et éventuellement faire un rinçage de nez avec un spray. Surtout ne pensez pas que j’exagère. Vous pouvez contrôler sur le site reptox.cnesst.gouv.qc.ca/toxicologie/Pages/poussieres-bois-cancer.aspx

    1. Bonjour Claude,
      Je pense que tu as raison de mettre le doigt sur la problématique des poussières. Je suis d’accord avec toi pour dire que masque et aspiration efficace sont aussi importants en matière de sécurité pour nos poumons que les pares-lame, couteaux diviseurs et autre dispositifs mécaniques pour nos doigts. Je pense même que c’est encore plus important si l’atelier est petit car l’atmosphère sera beaucoup plus vite chargée en particules nocives.

  44. Salut Samuel.
    J’adapte ton cours en fonction de mes possibilités.
    Je n’ai qu’un demi garage environ 3m sur 4 que je vais mieux organisé. Je n’ai que de l’electro et une scie de table depuis peu à prendre en main. J’apprecie les bonnes pratiques et tes astuces dans tes vidéos sur YouTube. Je suis encore loin d’être capable d’être assez précis pour faire des meubles. Je dois prendre en main ma defonceuse et c’est nouveau pour moi.
    Bref j’ai l’essentiel car j’ai l’envie de progresser et surtout j’adore passer mon temps dans mon garage qui va devenir un atelier grâce à tes conseils et ceux de la communauté.
    Juste une chose à te dire MERCI. Et continue à nous apporter conseils et envie de progresser.

  45. J’ai tjrs aimé le travail du bois, mon grand-père menuisier avait son atelier, et gamin j’aimais y aller pour voir tous ses outils accrochés au mur dans un ordre bien précis, avec les interdictions de ne pas toucher. Cet ordre que je comprends mieux maintenant depuis que je suis ces cours, la pédagogie mise en œuvre, ouvre notre questionnement et curiosité. Je commence doucement depuis que je suis en retraite à équiper mon espace, j’ai réalisé quelques gabarits selon les conseils de Samuel. je fais des erreurs et en réfléchissant au pourquoi, c’est simple, il faut de la méthode, et ne pas se précipiter. Alors il faut prendre avec boulimie tous les conseils, les cours et mettre en pratique, j’avance doucement mais j’avance, je ne regarde plus un meuble de la même façon, j’essaie de comprendre et si je ne comprends pas je reviens aux fondamentaux, les cours de Samuel avec cette pédagogie, pour avoir le plaisir de faire sans modération.

  46. Bonjour,
    Bon…étant en formation cette semaine sur Lyon, j’ai juste eu le temps de regarder les vidéos et bonus…pas de copeaux 🙁

    Une question : mon voisin menuisier à la retraite, avec qui j’ai appris tout ce que je sais aujourd’hui, m’a dit qu’il fallait pas forcément mettre beaucoup de colle, mais toujours encoller les 2 pièces. Tu l’as bien précisé pour ce collage mais, avec de la colle rapide, est il déconseillé de le faire ou carrément interdit ? Pout ton établi par exemple, il me semble que tu n’as encollé qu’une pièce pour l’assemblage du plateau. Peux tu me confirmer ? Et m’expliquer le pourquoi ?

    Pour moi, les cours en ligne doivent être très précis et détaillés puisqu’on ne peut avoir d’échanges en live dans l’atelier.
    Tes vidéos peuvent paraitre longues pour une personne lambda, mais indispensable pour moi qui cherche toujours à apprendre des choses.
    Les petites astuces de pose et de rattrapage sont vraiment intéressantes…j’adore.

    Merci

  47. super interressant ces petits trucs et astuces
    la façon dont tu mènes tes cours font de ceci un moment agréable et enrichissant tout pour donner envie de faire des copeaux. hâtes de voir le prochain cour de fdfmm.
    merci de ce partage
    cordialement

  48. Même si je ne « pratique » pas (je n’ai pas de projet dans l’heure), toutes ces astuces sont bonnes à enregistrer et sont applicables à bien des domaines.
    Merci Samuel.

  49. Bonsoir.
    Je suis pleinement satisfait de cet apprentisage qui m´a ouvert de belles perspectives de réalisation en bois. Je
    suis convaincu que grace à vos cours en ligne, le chemin sera surement moins long et moins hasardeux.
    A mon grand regret et après avoir téléchargé plusieurs fois Sketchup de différents liens, je n´arrive pas depuis l´Espagne à avoir accès à la version française (uniquement en Anglais). Un peu d´aide serait la bien venu.
    En réponse à la deuxième question, j´apprécie beaucoup toutes vos petites astuces et vos messages qui facilitent le travail….. »moins on mesure moins on se trompe ». Merci pour partager avec nous.

    1. bonsoir Roman, vous avez bien cliqué sur le lien mis sous le bonus 1 pour téléchargé le logiciel?

  50. On ne s’attend pas a priori à ce qu’on nous parle du savoir être dans un cours de menuiserie…Et pourtant, c’est sans doute très important…C’est sans doute quand on n’est pas calme, posé, quand on ne prend pas le temps, quand on ne savoure pas le plaisir d’être en train de travailler le bois qu’on fait des erreurs, qu’on manque de précision…
    Merci pour tout ce cours, mais merci de bien prendre en compte tous les paramètres à mettre en oeuvre pour réussir et pour avoir du plaisir à faire des réalisations en bois

  51. Satisfait, j’ai appris quelques notions supplémentaires. Reste à se donner les moyens de les appliquer

    J’attends qu’il me permette d’acquérir de nouvelles connaissnces et surtout comment les mettre en pratique

  52. Merci pour ton cour mais je n ai pas la place pour une stationnaire et j essaie de rendre ma scie sur table précise aussi il m est difficile d arriver à ce résultat de finition mais je m améliore grace à toi
    encore Merci

  53. Bonsoir Samuel,
    Encore bravo pour cette vidéo très enrichissante . Surtout les dernières petites astuces pour les coupes de mise en places des portes .
    J’admire ta perfection.
    Jean-Marie

  54. merci pour tout ce que tu nous as enseigner au cours de cette semaine. ce fut très enrichissant et plein de bon sens.

  55. Bonjour,
    Cours intéressant, j’ai apprécié les « petits trucs » avec le réglet pour rattraper un petit loupé.
    La réalisation du chanfrein à la défonceuse aurait pu être occasion d’aborder succinctement la technique du Profil – Contre profil, à la toupie.
    Merci ton engagement et ton enseignement.
    Cordialement.

  56. intéressant, trés méticuleux le garçon, hihi , mais je me suis acheté une scie plongeante, une scie à onglet , et une défonceuse , donc tout est portatif , car pas de place , je verrai par la suite dans quoi je vais me lancer , je pense que la formation pour les portatifs sera mon but pour 2022 , en attendant ,je découvre bcq de choses avec toi , donc on verra , merci pour tes petites formations gratuites et sympa Domi

  57. Salut Samuel. Tout d’abord MERCI. Merci de prendre le temps de nous expliquer de m’apprendre les techniques ect ect. Je suis totalement novice mais je compte bien progressé en continuant à faire refaire re refaire. …Merci pour le temps que tu passes. Pour t’on savoir, pour la passion que tu me transmets .merci pour le ton de tes vidéos et merci pour le partage .je pense que je passerai beaucoup de temps avant de savoir mais je compte bien progressé. Merci de t’a gentillesse .très heureux de faire cette formation. A très bientôt.

  58. Je suis de ce que j’ai appris, mais vivement la suite pour toutes ces bonnes pratiques.
    Ce que j’attends ce sont ces gestes en sécurité et surtout la chronologie du travail, et pourquoi
    Merci pour tout cela

  59. Bonjour Samuel,
    Il y a un côté rassurant de (réellement) voir que tu ne fais pas tout parfaitement du 1er coup. Là où ça devient très intéressant, ce sont justement tes astuces pour ajuster, peaufiner. Merci beaucoup pour ce partage très enrichissant ! (J’en demande encore…)

  60. Bonjour, je suis assez touché par ta méthodologie, ton écoute et ce malgré que l’on soit extrêmement nombreux. Apprendre à apprendre par soit même c’est essentiel et bien plus utile qu’apprendre par cœur.

    De manière général un bon cours (en ligne) doit coller avec la réalité des élèves qu’il y a en face. Il doit suivre son cheminement initial tout en sachant répondre aux attentes et au besoin plus spécifique de chacun.

  61. Bonjour Samuel je suis du Québec et avec le décalage horaire j’ai manqué la nouvelle configuration et ce matin je vous ai retrouvé. J’ai aimé les petites cales qu’elle bonne idée pour un ajustement parfait, et le montage des traverses et montants que tu coupe après le collage, j’aurais pas pensée le faire car tout est calculer avant, merci en espérant finir le cours,

  62. Merci SAMUEL,
    Ce rappel de montage des ferrures a été intéressant.
    Pour ma part, j’utilise aussi les ferrures BLUM et j’ai acheté le gabarit de montage qui simplifie vraiment l’installation de tous les types proposés par le fabricant ce qui évite de se tromper (c’est si facile de faire une erreur au montage).
    Pour moi aussi je viens de réserver ma place à la formation mais je souhaite impérativement pouvoir la suivre à mon rythme et sans contrainte.
    Au prochain épisode…

    1. Pas d’inquiétude c’est à mon sens la première des qualités d’une formation en ligne, elle s’adapte au rythme de celui qui la suit et non le contraire

  63. Celui là, j’le jette… Celui là aussi.. et ce vieux rabot vermoulu aussi…
    Salut Samuel!
    Ben oui… moi j’en suis toujours à ranger mon atelier !
    J’avance mais doucement.
    Ce qu’il y a de bien avec une formation en vidéos, c’est qu’on n’est pas obligé d’avoir le rythme effréné du formateur !
    Rassure moi Samuel, je pourrai revenir sur tes vidéos aussi souvent que je le souhaite… si je m’inscris à ta formation complète ?
    Bon c’est pas l’tout, faut que j’aille à la decheterie jeter mes crasses
    A+

    1. C’est la base est la première qualité d’une formation en ligne elle s’adapte au rythme de l’apprenant et pas le contraire.

    2. oui Fred, en tant qu’élève inscrit, tu pourras revenir sur les vidéos aussi si souvent que tu le souhaites

  64. Merci merci pour ces conseils
    Dans l’emballement de la réalisation, les finitions intermédiaires sont souvent négligées ou oubliées. C’est tellement plus beau quand c’est parfait!!

  65. Bonjour Samuel,
    Concernant la motivation, je n’en manque pas puisque j’adore concevoir et fabriquer façon maker ( électronique, impression3D, metal .. etc) et la menuiserie est, pour moi, une suite logique puisque j’ai la chance d’avoir emménagé en maison.
    En m’inscrivant à ton cours, j’étais à la recherche d’éléments concernant les bonnes pratiques à l’utilisation des outils stationnaires, notamment, les bons conseils de sécurité.
    La première phase a été de réorganiser un peu mon atelier en suivant les conseils prodigués.
    A partir de là, le but est de monter en compétences dans ce vaste domaine.
    Pour le moment, je suis très satisfait. (je ne vois pas comment ne pas l’être au regard du ratio qualité / prix de ton cours !!!!).
    En dehors des conseils classiques de positionnement, utilisation des EPI, j’ai pris conscience que l’utilisation de montages usinages était la clef pour travailler précisément et en sécurité.
    Ce que j’attends maintenant avec impatience (et bien évidemment en m’inscrivant sur un le cours complet) c’est d’acquérir et de mettre en application la technique en elle même.
    J’ai conscience que cette phase d’acquisition de compétence passera forcément par de la mise en pratique, des échecs, de la remise en question, … etc
    Mais je compte bien continuer et surtout à me sanctuariser du temps pour ça !
    Merci encore pour ce contenu de qualité.

Répondre à William Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je suis touché par la confiance que vous me faites en me confiant votre mail.  
Je saurai rester discret, c’est une promesse !  
Pour plus de détails, consultez notre politique de gestion des données personnelles